Actualités

3 questions à Caroline Plesnage – Directrice Régionale aux Droits des Femmes

La politique d’égalité femmes-hommes est une politique transversale et intégrée. Comment cela se décline-t-il en région Hauts-de-France ?

La Direction régionale aux Droits des Femmes et à l’Égalité, (DRDFE), intervient auprès du Préfet de région avec comme feuille de route la mise œuvre de la Grande Cause Nationale du Quinquennat. L’objectif est notamment de pouvoir interagir avec la déclinaison de l’ensemble des politiques publiques mises en œuvre par l’État en région en s’appuyant aussi sur les expertises de chaque Délégation départementale.

Plus précisément, il s’agit de pouvoir évaluer, chiffrer et analyser l’impact que peuvent avoir les politiques mises en œuvre du point de vue de l’égalité entre les Femmes et les Hommes et ainsi identifier les manques et les besoins afin d’intégrer systématiquement (et de manière transversale) dans l’ensemble des politiques publiques des axes permettant de promouvoir l’égalité en faisant des propositions concrètes en réponse aux problématiques rencontrées.

Depuis plusieurs années, dans le Pas de Calais, le croisement des politiques publiques en matière d’égalité femmes-hommes et de la ville a vu éclore de nouveaux projets.
Quelles sont les pratiques inspirantes des Hauts-de-France ?

En région, on compte près de 200 quartiers prioritaires classés politique de la ville … les actions qui ont pu être identifiées « égalité FH » concernent particulièrement les domaines de l’éducation, l’emploi, la culture, la prévention de la délinquance ou encore la prise en compte des femmes dans le tissu associatif.

Si quelques exemples devaient être cités :

– La formation de délégué.e.s à la politique de la ville dans le Nord ou une action autour de la pratique sportive et facilitant l’insertion professionnelle des femmes.
– Des Marches exploratoires dans l’Oise pour une meilleures appropriation de l’espace public.
– De l’information sur la création d’entreprises à l’attention des femmes des quartiers de la Somme.
– Dans l’Aisne, des expérimentations pour l’insertion professionnelles de femmes hébergées en CHRS

Enfin, la mixité des métiers, l’égalité professionnelle sont à l’ordre du jour de ce 8 mars 2019. Quels sont les chantiers régionaux en la matière ?

La DRDFE travaille en direct avec l’ensemble des services déconcentrés mais aussi avec les collectivités territoriales, pour mettre en place des actions qui auront un impact : avec la DIRECCTE pour accompagner les entreprises dans la réalisation de leur INDEX, ou pour développer un accompagnement contre les violences sexistes et sexuelles au travail, avec la DRJSCS, pour accompagner une plus grande mixité dans la vie associative et sportive, avec l’Éducation Nationale pour accompagner la formation des enseignants et des équipes pédagogiques ou pour développer des actions de communication – par exemple – sur les métiers du Numérique pour les femmes… ou encore en apportant une réflexion pour améliorer la situation des femmes en milieu rural ou dans les bassins d’emplois les plus défavorisés (comme c’est le cas pour la redynamisation du Bassin minier ou pour le Pacte de la Sambre Avesnois Thiérache).